X Louis-Philippe Séjournet

de la catoire,houzeau,séjournet1.1.4.6.14.6.4.6.9.3 | Louis-Philippe-Joseph Séjournet, ° Ath 13 décembre 1697 (« entre 3 et 4 heures du matin ») et bp ce jour-là à Saint Julien (susc. : Louis de le Vielleuze, et demoiselle Agnès Ponthieu), † Blicquy 19 septembre 1774 inh. près de son épouse dans l'église de Blicquy. Il fut seigneur de Cantaraine et du Quesnoit, après son frère aîné Jacques le 18 septembre 1759. Qualifié écuyer, 

x à Blaton par contrat du 18 novembre 1745 (religieusement 24 novembre) 1745 (tt. : J.B. Dupont, P.F.J. de Lacatoire de Blaton et Humbertine-Joseph Bayart) Marie-Anne de la Catoire ( tome 4 | Ancêtreclopédie 257), ° et bp. Blaton 28 novembre 1722 (susc : François-Mathieu Couvreur, avocat et Marie-Joseph Destombes, épouse de François Couvreur), † Blicquy 7 février 1773. Ils eurent six enfants, nés au château Le Quesnoy et baptisés à Blicquy. Armes : d'argent à la bande de gueules. Bourrelet et lambrequins, d'argent et de gueules. Cimier : tête et col d'une aigle d'or, languée de gueules. Devise : En grande prudence ou soi bien congnoistre. Ils eurent six enfants, dont Alexandre, qui suit en XI.

de la catoire,houzeau,séjournet

 Le Quesnoy à Blicquy
(collection Eric de Séjournet)

1.1.4.6.14.6.4.6.9.3.1 | Alexandre-Louis-Joseph de Séjournet de Rameignies , qui suit

1.1.4.6.14.6.4.6.9.3.2 | Constance-Isabelle-Marie-Anne-Joseph Séjournet ( tome 3 | Descendance féminine), ° château Le Quesnoy 18 septembre 1749, bp. à Blicquy, † Ath 23 mars 1834, x Mons 30 juin 1790 Ferdinand-Joseph-Barthélemy Houzeau, seigneur de Milleville), ° à Mons, bp à Saint-Germain 25 octobre 1739, y † 30 septembre 1814, seigneur de Milleville, d’une famille originaire du comté de Hainaut-Mons. Il avait épousé en premières noces Célestine-Thérèse-Josèphe Grart, † 11 mars 1787, dame de Floremprés. Il était le fils d'Antoine-Joseph-Sigismond Houzeau, seigneur de la Perrière et de Marie-Anne-Joseph du Belloy, dame de Milleville, et petit-fils de Joseph-Antoine Houzeau, seigneur de la Perrière, anobli par lettres patentes du 7 février 1718, émanées de la chancellerie de l'Empire, et confirmées par lettre régulière du 14 septembre 1735, avec rétroaction à la date des premières  HOUZEAU de MILLEVILLE, de CAMBRY de BAUDIMONT, COUSEBANT d’ALKEMADE, del MARMOL, PIERS de RAVESCHOOT, de CRESSAC de SOLEUVRE, de WAHA-BAILLONVILLE, PECSTEEN de BUYTSWERVE, PLISSART de BRANDIGNIES, MOENS de HASE, LE FEVERE de TEN HOVE, CARDON de LICHTBUER, de VINCK, SNYERS, MOREL de WESTGAVER, van de VYVERE, de la CROIX, de JAMBLINNE de MEUX, d’HOOP, BEECKMANS de WEST MEERBEECK, BURNS, NAVEAU, KERVYN de MARCKE ten DRIESSCHE, BEECKMANS de WEST MEERBEECK, GEELHAND de MERXEM, DESCLEE de MAREDSOUS, MATHIEU, BEAUCARNE, de BROUWER, de la MOTTE BARAFFE, d’OVERSCHIE de NEERYSSCHE, ROELOFFS, de BEHAULT, van de KERCHOVE, van de GENT, de LOSSY, du ROY de BLICQUY, de LIEDEKERKE de PAILHE, CARETTE, de WALQUE, XHENEUMONT, HEIJMANS, LUNDEN, t’SERSTEVENS, DUMONT de CHASSART, de le COURT, CLEENEWERCK de CRAYENCOUR, de COOMAN, de BROUWER, de BRIEY, de FAVEREAU de JENERET, LAGASSE de LOCHT, de HEMPTINNE, DUPUIS, de BROQUEVILLE de VINCK de deux ORP, ESCOYEZ, GOSSIAUX, PATZELT, de LOBKOWICZ, DETROY, de CASTELLANE, WATSON, BOLET de BRAUWERE van STEELAND, de POMEREU d’ALIGRE, COTTON, DESCLEE de MAREDSOUS, de DORLODOT, de RADIGUES de CHENNEVIERE, du MONCEAU de BERGENDAEL, DELLOYE, NEVE de MEVERGNIES, du FONTBARE de FUMAL, de BROQUEVILLE, du SART de BOULAND.

1.1.4.6.14.6.4.6.9.3.3 | Julien-César-Joseph Séjournet, éc., ° château Le Quesnoy 3 août 1751, bp. à Blicquy, † Tournai 23 février 1814, ordonné prêtre à Tournai le 20 décembre 1777, vicaire à Wazemmes lez Lille durant trois années, résidant en 1783 à Tournai, rue d’Aubignies (actuellement, rue de Rasse).

de la catoire,houzeau,séjournet1.1.4.6.14.6.4.6.9.3.4 | Charles-Ferdinand-Joseph Séjournet, éc., ° château Le Quesnoy 3 septembre 1752, bp. à Blicquy, † château de Rameignies 22 mars 1838, sans alliance (> portrait ci-contre).

1.1.4.6.14.6.4.6.9.3.5 | Antoine-Sylvestre-Joseph Séjournet, éc., ° château Le Quesnoy 1753, bp. à Blicquy, † sans alliance et inh. à Saint-Julien à Ath, au choeur.

1.1.4.6.14.6.4.6.9.3.6 | Jean-Baptiste-Léopold Séjournet, éc. , ° château Le Quesnoy l mars 1759, bp. à Blicquy, † Tournai, rue Saint-Martin, le 5 brumaire an X (27 octobre 1801), licencié ès lois. 

 

 Iconographie

- Le Quesnoy

- Charles-Ferdinand Séjournet (1752-1838)

 

 Sources

ANB 1929-1930, p11 / GOR1933, p201 / FOR1976

Livre de raison des Séjournet | tome 1 | LE FIL DU TEMPS Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017

Les commentaires sont fermés.