III Jacques Séjournet

saumon,de canteraine,le comte,de le hove,de le rosière,de hembise,de somaing1.1.4 | Escuier Jacques Séjournet, °Ath 27 juin 1421 (susc. Jacquemin de le Hove et Jean de le Rosière ; Marguerite de Somaing, abbesse de Ghislenghien et demoiselle Isabelle de Hembise), † Valenciennes durant les fêtes de Noël 1487, inh. en le choeur du Couvent des Chartreux. En 1437, il est inscrit comme étudiant à l'université de Louvain. Il hérita le château de Bétissart de son père, dont il est mentionné comme seigneur, le 28 avril 1456. D'autre part au cartulaire de 1473-1474, il figure, en qualité de tuteur de son neveu Jacquet, comme tenant la terre et seigneurie de Cantaraine, gisant à Mainvault, avec justice, haute moyenne et basse, le revenu étant évalué à 25 livres. Toujours comme tuteur il administrait alors un fief de deux bonniers seize verges de terres à Irchowelz. Il est le seul Séjournet, qui soit renseigné dans le Livre de raison comme escuier. Peut-être embrassa-t-il la carrière de militaire, à cette époque où se créaient, sous les grands ducs de Bourgogne, les armées permanentes.

Il a certainement passé une grande partie de sa vie à Valenciennes, où il fut reçu à la bourgeoisie en 1458, lors de fêtes de Pâques, 

x Valenciennes 4 février 1444 Isabiel Saumon ( tome 4 | Ancêtreclopédie 32769),† Valenciennes 28 juin 1479, inh. en la chapelle de Notre-Dame du Béguinage, avec Goswin Saumon son père, et sa mère. Ils eurent seize enfants, dont cinq seulement atteignirent l'âge adulte ! D'après un diplôme du Roy d'armes Boutelier, Isabiel Saumon, épouse de Jacques Séjournet, portait « d'argent à trois saumons, posés en fasce », tandis que le comte du Chastel de la Howarderie dit « d'argent au saumon de gueules posé en fasce ». Ils eurent seize enfants, dont Joachim, qui suit IV.

saumon,de canteraine,le comte,de le hove,de le rosière,de hembise,de somaing

Bétissart : Ormeignies, Albums de Croy, vers 1603

1.1.4.1 | Elaine Séjournet, ° château de Bétissart 19 mars 1445, bp à Ormeignies (susc. : ‘Sire Jean Ramus et Gossuin Saumon, et Demoiselle Marguerite Séjournet, espeuze à Willaume de Hembise, escuier, et Demoiselle Catherine l'Asne, femme à Arnoul Séjournet’), † le dernier jour de septembre 1521, x août 1465, Pierre de Canteraine.

1.1.4.2 | Marguerite Séjournet, ° ‘en l'Hostel du dit Bettinsart’ 1 mai 1446 (susc. : ‘Huart Séjournet et Jean Séjournet fils Hustin ; Demoiselle Barbe Séjournet, espeuze à Pierre Ridoul, et Demoiselle Marguerite d'Assonville, femme à Grard Gosseau’), x ‘l’an 1473 environ la Saint Jean Baptiste’ Mahieu Fauconnier.

1.1.4.3 | Jean Séjournet, ° château de Bétissart, bp Ormeignies 27 novembre 1447 (susc. : ‘Arnoul et Estienne Séjournet, frères audit Jacques ; Demoiselle Catherine l'Asne’), † 1454 et ‘gist à St Nicolas en Valenchiennes’.

1.1.4.4 | Jessé Séjournet, ° château de Bétissart 26 mars 1449 (XXVI° mars l'an XLVIII) (susc. : ‘Sire Jean Ramus et Estienne Séjournet ; Demoiselle Catherine l'Asne’), † à l'âge de quatre mois et gît devant Saint-Ursmer en l'église d'Ormeignies.

1.1.4.5 | Sebille Séjournet, ° château de Bétissart, bp en l'église d'Ormeignies 7 septembre 1450 (susc. : ‘Jean de le Rosière, fils Jacquemart ; Demoiselle Catherine l'Asne, espeuze à Arnoul Séjournet et demoiselle Yolente de le Hove, femme à Jean Séjournet’), † ‘le pénultième jour du mois d'avril 1483, environ les dix heures de nuict, et gist en l'église de Notre Dame de Beaumont à Valenciennes’, x décembre 1474 Adam le Comte, seigneur de Jolimetz, échevin de Valenciennes en 1460-1477 et 1490, année de sa mort, fils de Jean le Comte, seigneur de Buisoir, secrétaire de Philippe le Bon, duc de Bourgogne, échevin de Valenciennes en 1467, et marié en 1435 à Marie de Bougiers ou Bougers. I

1.1.4.6 | Joachim Séjournet , qui suit IV

1.1.4.7 | Isabeau Séjournet, ° château de Bétissart 16 novembre 1453 (susc. : ‘Estienne Séjournet, le jeune ; Isabeau de Lattre, femme Jean de Beaugrant’). ‘Elle vécut huit jours, et gist à Ormeignies, devant Saint-Ursmer’.

1.1.4.8 | Jacques Séjournet, ° château de Bétissart 2 mai 1455, † à la Saint-André en l'an 1457 (susc. : ‘Jacquemars... et Nicaise du Moulin ; la Vesve Arnoul Séjournet’)

1.1.4.9 | Isabeau Séjournet, ° Valenciennes ‘14 de may 1457’, bp à Saint Nicolas (susc. : ‘Gossart Saumon et Estienne Grebet ; les demoiselles de Courteville et Martine Cornue, femme à Estienne Séjournet’), † 24 septembre 1457, inh. ‘à Saint Nicolay’.

1.1.4.10 | Jacques Séjournet, ° Valenciennes, bp à Saint Nicolay 15 décembre 1458 (susc. : ‘Gossars Saumon et Jacquemars son fils ; la vesve Anssart Renaut et Demoiselle Isabeau Séjournet’), † 1 mai 1459, inh. au ‘Béghinage’.

1.1.4.11 | Jacqueline Séjournet, ° Valenciennes, bp à Saint Nicolay 1 janvier 1460 (susc. : ‘Estienne Sejourné père et Jean Tigier ; Demoiselle Jacqueline... femme à Jacques Saumon, et la femme Nicaise Cauvesin’), † ‘le dixième jour du mois de may l'an 1460 et ung’

1529 Jacques.jpg1.1.4.12 | Jacques Séjournet, ° Valenciennes, y bp ‘à Saint Nicolay le mercredy 28 apvril après Pasques l'an 1461’ (susc. : ‘Jacquemars Saumon et Jean le Comte ; la demoiselle de Courteville et Philippe de Pons, beghine’). Jacques fut ‘vestu religieux’ c'est-à-dire moine, à l'abbaye d'Anchin, le 20 mars 1474, et devint prêtre, ‘la nuict de Pasques ensuivant le Noël de 1484’. Donc à Pâques 1485. En 1491 et 1500, dit Léo Verriest, on le trouve avec le titre de notaire apostolique, et au cartulaire des fiefs de 1502, il figure comme demeurant à Ath et comme étant possesseur du fief d'Hembise à Mainvault, petit domaine qui comportait toute justice, sur sept et demi bonniers de terres, et cinq bonniers de prés, avec un revenu évalué à cent livres l'an.

Le 28 octobre 1529, Maître Jacques scella un acte de l'hôpital de la Madeleine. Sur le fragment de sceau on distingue deux anilles ; l’écu est accompagné d’une mitre avec crosse à dextre et épée à senestre. Légende : Mtre Jacques… [FOR1976, p. 9, sceau 3]

1.1.4.13 | Isabeau Séjournet, ° Valenciennes, bp à Saint Nicolay 22 août 1462 (susc. : ‘Estienne Séjournet et Jacquemars Saumon ; Demoiselle Renaulde et la femme Nicaise Cauvesin’), † 29 juillet 1471 ‘environ sept heures de vespres, et gist à Fontenelle’.

1.1.4.14 | Philippe Séjournet, ° Valenciennes, y bp à Saint Nicolay 10 mars 1466 (susc. : ‘Jacquemars Saumon et Jean Biset ; la femme Nicaise Cauvesin et Philippe de Pons, beghine’), † Valenciennes 21 octobre 1466. ‘Gist à St Nicolay près de la librairie’ (sacristie).

1.1.4.15 | Jean Séjournet, ° Valenciennes 6 juillet 1467, ‘à XI heures’ (susc. : ‘Jacquemart Saumon et Pierre de … ; Elène Séjournet et Philippe de Pons, beghine’), † ‘le 25 dudit mois et an et gist à St Nicolay’

1.1.4.16 | Le seizième et dernier enfant, dit le livre de raison, est trépassé jeune, «’par quoy ne s'en faict aultre mention’. 

 

 Notice

- Ormeignies: en 1469, ce village comptait 59 'feux' [MAT1]

- Le Comte : famille originaire de Valenciennes, qui a comme armoiries : d'azur au chevron d'argent, accompagné de trois quintefeuilles du mime. Cimier : une aigle de sable, naissante. ‘Le livre de raison l'appelle Adam le Comte; l'Annuaire de la Noblesse de Belgique de 1880, Verbo Séjournet, le prénomme Arnoul Le Comte. L'annuaire se trompe’, explique le Baron Edgard Forgeur (FOR1976). ‘Le même annuaire de 1878, Verbo le Comte, mentionne Adam, en tant que seigneur de Jolimetz et échevin de Valenciennes, mais ne donne pas le nom de son épouse. II n'y a aucun doute, qu'il s'agit ici de l'époux de Sebille’.

 

 Sources

SEJ1477/1731 / FOR1976 / MAT1

 

Livre de raison des Séjournet | tome 1 | LE FIL DU TEMPS Édition | Eric de Séjournet © 2010-2017

Les commentaires sont fermés.